Comment un avion arrive-t-il à voler ?

L’avion est de nos jours un moyen de transport incontournable pour les voyages sur de longues distances. Outre le fait qu’il soit rapide, sécuritaire et confortable, il reste et demeure un engin fascinant de par son aptitude à voler dans les airs. Aussi fascinant et magique que ça puisse être, il y a bien une explication à cela. Nous vous présentons ici une explication simple du fonctionnement d’un avion. 

La portance : La force qui fait voler l’avion 

Comment une masse de plusieurs centaines de tonnes arrive-t-elle à se maintenir en l’air ? Avez vous cherché une fois à comprendre cela avant d’atterrir sur ce site ? Il y a essentiellement deux explications à ce phénomène : celle à la Bernoulli et celle à la Newton. La première stipule que la réponse à cette question se nomme “la portance”, mais c’est une loi physique peu connue. Pour faire simple, la portance est une force qui s’exerce sur le dessus de l’aile. Elle est fonction de la vitesse, de la taille et de la forme de l’aile. 

Le profil des ailes est conçu de manière à ce que l’air qui circule au-dessus de l’aile aille plus vite que celui circulant en dessous. Ceci provoque donc une dépression sur l’aile et une surpression en dessous. L’air freiné sous l’aile sera donc responsable de porter l’avion vers le haut. Ce qui a été démontré par le théorème de Bernoulli. Cette force dirigée vers le haut, qu’est la portance s’oppose au poids. Il suffit qu’elle dépasse le poids pour que l’avion prenne son envole ! 

La petite expérience 

Jusqu’à présent, la communauté scientifique est encore partagée sur ces deux explications, mais celle à la Bernoulli se trouve être la plus relayée. Une petite expérience se trouve d’ailleurs cité la plupart du temps pour appuyer cette explication. 

Il s’agit de prendre une feuille de papier et la tenir par ses extrémités dans le sens de la largeur. La feuille tombe naturellement sous la force de son poids. Mais quand on souffle sur le dessus de la feuille on remarque qu’elle se soulève !! Comme pour une aile d’avion, il y a donc plus de vitesse sur le dessus de la feuille, donc moins de pression ce qui crée de la portance !!! C’est cette force qui soulève la feuille. Fascinant n’est-ce pas ?